Tout au long de la vie, nous traversons des moments où notre comportement face à divers aspects doit être analysé. Ces questions font partie de notre nature et surtout, de notre voyage à la recherche du bonheur. Personne ne veut être traîné dans la vie et perdre le contrôle de ce qu’il est ou de ce à quoi il accorde la priorité. C’est pourquoi certaines questions sont importantes pour nous permettre de savoir exactement si nous suivons le chemin que nous avons voulu. C’est un processus d’amélioration qui va de pair avec la maturation. Que nos choix soient bons ou mauvais, ils servent à nous enseigner pour la prochaine occasion. La vie peut toujours être redémarrée. Mais en posant correctement certaines questions importantes, vous pouvez rendre votre cheminement plus efficace et vous réserver de mauvaises surprises.

Les questions féminines tout au long de la vie sont infinies. La première étape est de pouvoir raisonner calmement et intelligemment. Il faut équilibrer l’émotionnel et le rationnel, sans jamais décider seul. Voici douze des plus grandes questions qui sont essentielles à la connaissance de soi.

1. Suis-je heureuse ?

D’une manière ou d’une autre, chacun sait plus ou moins ce qu’il aime dans la vie. Si vous aimez avoir des amis, vivre dans la nature ou en ville, réussir au travail… Il arrive que pendant la promenade, vous perdiez ou suiviez des chemins qui n’étaient pas tout à fait dans vos souhaits. C’est courant dans la précipitation et les obligations quotidiennes.

C’est pourquoi il est parfois important de s’arrêter et de méditer sur la façon dont nous décidons de notre vie. Au lieu de laisser les événements décider pour nous.

2. Suis-je une personne qui fait une différence dans ma communauté ?

Vivant en société, chaque individu a ses droits et ses devoirs, ce qui le définit comme un véritable citoyen. La citoyenneté va au-delà du simple paiement des factures et du respect du Code de la route. La participation de chaque personne à l’encouragement de bonnes choses pour sa communauté est très importante pour la qualité de vie de tous.

Participer aux problèmes de votre rue, de votre immeuble ou de votre quartier et soutenir des mouvements écologiques comme la collecte sélective ou entre autres questions bénéfiques. Cela fera de vous une personne aimée et protégée, en plus de quelqu’un qui inspire de bonnes attitudes.

3. Dois-je restituer les gentillesses que je reçois ?

Nous sommes souvent si occupés par d’autres problèmes que nous ne remarquons pas les mouvements doux que nous recevons. Lorsqu’une personne est éduquée, elle attend une attitude réciproque et cette réponse peut-être décisive pour maintenir le bon comportement de l’autre.

C’est pourquoi vous devez toujours rendre les gentillesses et l’aide que vous avez reçue en guise de gratitude et de création d’un cycle de collaboration. Avez-vous accordé l’attention qu’il faut aux bonnes actions que vous recevez ?

4. Est-ce que je veux des enfants ou non ?

Nous vivons à une époque où ce type de questionnement est possible et très fréquent. Avec les progrès de la médecine et l’intérêt accru des femmes pour les questions qui dépassent le cadre familial, vous avez la liberté de choisir si vous voulez être mères ou non. Même si ce rêve est encore le plus répandu chez les femmes, beaucoup ont préféré se consacrer à d’autres choses avant de planifier leur maternité.

Selon la psychologue Pâmela Magalhães, bien qu’il existe toujours une forte pression culturelle et sociale pour que les femmes constituent un foyer et une famille avec des enfants, le comportement féminin face à ce questionnement a changé : “Pas mal de femmes ont donné la priorité à d’autres aspects de la vie, se laissant décliner du rôle de mère ou même repousser la maternité à un moment plus opportun, en respectant une autre priorité”.

5. Est-ce que je prends soin de mon corps ?

Que l’on soit jeune ou mature, le corps a toujours besoin d’une certaine attention. Il ne s’agit pas d’être beau ou mince, mais de votre santé. L’âge est impitoyable, vous allez vieillir et le mieux que vous puissiez faire est de vous y préparer. Une alimentation saine, un minimum d’exercice physique et un cœur tranquille suffisent déjà à maintenir le corps normalement en bonne santé.

Le problème est qu’avec la précipitation quotidienne, vous finissez par laisser ces facteurs importants pour plus tard, et parfois plus jamais. Êtes-vous satisfait de la façon dont vous prenez soin de votre corps ? Le temps de ce changement est venu.

6. Est-ce que mon métier me convient ?

Dès le plus jeune âge, lorsque nous terminons nos études de base, ou plutôt par nécessité, la pression de choisir la carrière à poursuivre commence. La collection provenant de toutes parts, outre nos propres doutes, peut rendre le choix difficile et provoquer la confusion face à tant d’options.

Il arrive souvent que vous entriez dans un domaine qui ne vous intéresse pas ou que vous conservions un emploi pour la stabilité. Malgré toute la sécurité que procure une profession, suivre un chemin qui ne satisfait pas n’est pas non plus une situation agréable et peut influencer toute votre satisfaction et votre estime de soi. Essayez d’analyser les avantages et les inconvénients de rester dans la profession que vous suivez et cherchez le courage d’atteindre vos objectifs.

7. Suis-je celle que je voulais être ?

Toutes personnes savent comment noter les qualités qu’ils admirent chez les autres, ainsi que les défauts qu’ils détestent. Mais qu’en est-il de vous ? Avez-vous ces attributs que vous voulez tant voir dans le monde ? Il est très courant d’accuser les autres, mais il est difficile de s’arrêter pour analyser notre propre comportement. Intimement, il est facile de croire que nous sommes des gens bien, mais pour les autres, des attitudes sont nécessaires pour démontrer leurs qualités.

8. Je pardonne mes erreurs ?

L’autocritique est un facteur indispensable à l’évolution. Personne n’est parfait, alors comment s’améliorer sans connaître les points faibles à corriger ? Non seulement une, mais plusieurs fois dans la vie, vous devez réfléchir à la manière dont vous gérez les conséquences de vos actes. Il n’est pas rare que certaines personnes s’entêtent à attribuer leur culpabilité à d’autres. Prendre des notes est le moyen le plus simple de s’épanouir.

9. Est-ce l’homme qu’il me faut ?

Il y a des gens qui jouent dans des relations sans réfléchir beaucoup ou planifier de quelque manière que ce soit. Mais il y a des moments où cette analyse est nécessaire, que ce soit parce qu’ils veulent avoir des enfants ou vivre ensemble par exemple. Les moments de besoin peuvent également vous inciter à assumer des relations qui ne sont pas tout à fait dans vos plans. Une attitude passive en ce moment peut finir par vous déprimer et vous fermer à de nouvelles options.

“Rares sont les femmes qui n’ont pas le rêve d’un mariage avec voile et guirlande. Celles qui rêvent encore de cet homme qui sera vraiment la grande passion de leur vie. Peu importe combien les temps changent et la modernité fait une demeure, les femmes portent toujours ce doute persistant”, commente la psychologue des relations humaines Pamela Magalhães.

10. Est-ce que je fais assez attention à mes amis et à mes parents ?

Comme ils sont toujours de votre côté, les parents et les proches peuvent se retrouver un peu coincés. C’est ce qui peut arriver quand vous êtes sûrs qu’ils seront toujours là, ce qui vous donne l’assurance que vous ne les perdrez jamais.

11. Est-il temps de fonder une famille ?

La société est encore loin d’avoir libéré la femme de la famille. Qu’on le veuille ou non, la tradition nous dit de rêver d’un mariage, d’enfants et d’une clôture blanche. Certaines personnes le veulent vraiment et il n’y a rien de mal à cela. Le problème c’est quand vous êtes sous pression dans cette direction sans être sûr que c’est ce que vous voulez pour votre vie.

C’est aussi une question très fréquente pour ceux qui ont environ 30 ans, car c’est une période très représentative du passage de la jeunesse à la vie adulte.

12. Suis-je ouverte à la vie ?

Êtes-vous ouvert aux possibilités infinies que la vie vous offre ? L’ouverture de votre cœur à l’amour, la rencontre de nouvelles personnes à l’acceptation d’invitations à des événements, des voyages, des emplois stimulants. Plus vous dites “oui” à la vie, plus elle vous revient avec de merveilleuses émotions.

Si vous faites partie de ceux qui n’acceptent jamais les invitations, que ce soit au nom du confort, de la paresse ou du stress, analysez si vous ne laissez pas la vie vous passer devant la fenêtre laissant tout pour plus tard. Profitez du peu de temps que vous avez sur cette planète et profitez de tout ce que vous pouvez savoir. Si vous vous permettez de vivre les nuances et les aventures de la vie, cela vous rendra certainement plus heureux et plus optimiste.

Penser à soi-même est le meilleur moyen d’être une personne meilleure et plus heureuse. Essayez de répondre à ces questions et vous aurez probablement une bonne surprise sur vous-même et sur la direction que prend votre vie.