La pollution urbaine est un phénomène que la plupart des villes connaissent. Ses effets néfastes touchent à la fois l’homme, les animaux et les plantes. Mais ces effets sur les végétaux sont plus importants. Les particules noires suspendues dans l’air obstruent les pores des feuilles et finissent par les tuer. Cela ne doit pas pour autant vous empêcher de cultiver des plantes et des légumes dans les zones où la pollution fait ravage. Il s’agit au contraire d’une façon de renverser la situation et de rendre l’air plus respirable. Pour que les plantations prennent vie, il est toutefois important de choisir des végétaux tolérants et résistants à cette pollution urbaine. Quels sont-ils ? Voici quelques listes des plantes que vous pourrez avoir dans un jardin exposé à la pollution urbaine.

Plantez du fusain d’Europe ou du fusain du Japon

Si vous souhaitez faire du jardinage malgré que votre terrain soit exposé à la pollution urbaine, il existe quelques plantes que vous pourrez cultiver sans trop de peine. Il vous est notamment possible de faire pousser du fusain d’Europe. Sa période de floraison est en avril et mai. Sa phase de fructification se fait entre octobre et décembre. Elle s’intègre parfaitement dans une haie libre ou un espace champêtre. En automne, ses feuilles rougissent et offrent un spectacle exceptionnel. À cela s’ajoutent ses fruits rouges qui peuvent être mangés par les oiseaux. Si vous souhaitez aménager un espace vert ou un jardin dont la surface est assez large, choisir le fusain d’Europe constitue un bon choix. Celui-ci agit contre la pollution. Vous n’aurez donc aucune crainte à ce qu’il meurt ou se fane.

Outre cette plante, vous pourrez opter pour le fusain du Japon. Très prisé par les paysagistes pour son feuillage résistant, ce dernier est généralement remarqué dans les espaces publics. Vous pourrez sans trop de peine le cultiver dans un jardin en ville soumis à la pollution au quotidien. Il résiste également aux caprices climatiques et peut survivre jusqu’à une température de -15°C. Entre mai et juin, de petites fleurs blanc verdâtre apparaissent et donnent un cadre dépaysant. Dans certains cas, vous pourrez même remarquer l’apparition de ses fruits décoratifs. De plus, il n’est pas très exigeant quant au type de sol où il doit être planté. Si vous connaissez des jardiniers novices à la recherche de végétaux capables de vivre parfaitement à la pollution, les proposer ces plantes les fera certainement plaisir !

Plantez des forsythia, groseillier à fleurs et lilas

Si votre but est de remplir votre jardin par des fleurs en tout genre, il vous sera tout à fait possible de planter des fleurs de forsythia. Celles-ci séduisent pour leur couleur jaune apaisante. Bien que la saison idéale pour les planter soit en hiver, vous pourrez le faire toute l’année selon votre agenda. La saison de floraison se situe entre mars et avril. Il est important de noter que ces fleurs présentent différentes variétés. Il existe même des hybrides qui en sont issus. Avant de faire votre achat, n’hésitez pas à demander à votre fleuriste les choix possibles. Certaines espèces offrent une hauteur moins importante, d’autres sont plus grandes.

Vous pourrez aussi planter des groseilliers et apprécier la couleur de vos petites groseilles durant l’été. Outre leur résistance à la pollution, ces plantes intéressent pour leurs fruits. De plus, elles sont assez faciles à cultiver. Si vous ne savez pas comment procéder, n’hésitez pas à effectuer des recherches ou à demander conseil auprès d’un connaisseur. Outre ces fleurs, vous pourrez opter pour la plantation de lilas. Blancs, violets, bleus ou magenta, vous aurez un large choix quant à la couleur de vos fleurs. Très appréciées pour embellir les jardins en ville, celles-ci offrent une résistance assez importante contre la pollution. Elles ne sont pas difficiles à entretenir et ne requièrent aucune technique spécifique. Tout ce dont vous aurez à faire c’est de laisser la nature faire son travail et couper de temps à autre leur taille pour assurer la floraison lors de la prochaine saison.

Plantez des arbustes à feuillage

Les arbustes à feuillage décoratif vous assurent un décor exceptionnel au jardin comme sur la terrasse. Ils offrent de beaux feuillages tout au long de l’année, ce qui en fait les plantes idéales pour agrémenter vos espaces. Leurs feuilles en hiver vous offrent un rendu unique tout comme leurs couleurs saisonnières. Quelle que soit la plante de votre choix, elle arrive à prospérer parfaitement dans des conditions difficiles telles que la pollution. Vous pourrez notamment planter des arbres au papillon. Il vous est également possible de choisir de l’Aucuba du japon ou de la Lierre d’Irlande. Les orangers du Mexique représentent également un excellent choix pour ses jolies fleurs blanches. Les arbustes à feuillage sont nombreux et diversifiés. Pour les connaître, vous pourrez faire des recherches plus approfondies. Vous pourrez également demander conseil auprès d’un professionnel. Il pourra vous aider à choisir la plante qui ornera votre jardin.

Plantez des figuiers et cerisiers à fleurs

Si aménager un potager de légumes n’est pas conseillé dans un jardin exposé à la pollution urbaine, sachez qu’il vous est tout à fait possible de réaliser un potager destiné à la culture de certains fruits. Il vous est notamment possible de planter des figuiers. Ces derniers nécessitent toutefois un entretien régulier pour être productifs. Vous aurez besoin de supprimer ses vieilles branches en novembre. Vous devrez également couper les rameaux et protéger ses plaies avec un produit spécifique. Pour en acheter, vous pourrez vous adresser à un magasin spécialisé dans ce domaine. Outre les figuiers, vous pourrez planter des cerisiers à fleurs nains. Leurs fruits sont consommables et leurs fleurs une fois qu’elles éclosent sont magnifiques. Si par ailleurs, vous souhaitez quand même planter des tomates et légumes en tout genre malgré l’exposition de votre espace à la pollution, il vous faudra respecter certaines conditions. Vous devrez notamment mettre en place des systèmes de protection pour éviter que rien de l’extérieur n’entre en contact avec vos fruits et légumes. Pour les connaître, n’hésitez pas à faire des recherches sur le potager ville légumes ou encore la culture ville potager.

Plantez des plantes grimpantes

Planter des plantes grimpantes dans votre jardin vous permettra de l’habiller autrement tout en le protégeant de la pollution urbaine. Contrairement à certaines idées reçues, les plantes grimpantes sont belles et offrent un bon rendu. Elles peuvent habiller un jardin, un grillage ou une clôture. Celles-ci peuvent également protéger votre potager et les légumes que vous cultivez sur votre terrasse.  Parmi les possibilités, vous pourrez notamment choisir la vigne vierge. Cette dernière intéresse principalement pour sa croissance rapide. Il vous est également possible de planter du houblon doré. Son feuillage décoratif en fait le choix idéal si vous souhaitez agrémenter votre immeuble balcon terrasse. Pour un rendu encore plus exceptionnel, vous pouvez cultiver de la passiflore. Ses jolies fleurs connues également sous le nom de fleur de la passion ne vous déplairont certainement pas. Ses fruits orangés, bien qu’ils ne soient pas comestibles, apportent à votre décoration extérieure une touche d’originalité. Pour vous aider à trouver la plante qui vous correspond, sachez que celles qui ont des feuillages peu résistants et qui souffrent d’encrassement sont à éviter. Cela concerne notamment les chênes à feuilles caduques et les lavandes. Les plantes résistantes à la pollution atmosphérique proposent des feuilles plus épaisses. Privilégiez également celles dotées de couche protectrice.