Indispensable même dans les maquillages les plus basiques de la vie quotidienne, le mascara est un produit tellement ancien qu’il est difficile de préciser la date de son invention. De nombreux historiens en attribuent le mérite au Français Eugène Rimmel qui a inventé un composé appelé mascara au milieu du siècle dernier. D’autres citent T.L. Williams qui, en 1917, a lancé le premier mascara fait de vaseline et de poussière de charbon et l’a nommé d’après sa sœur Maybell, Maybelline Cake Mascara.

Rimmel et Williams contestent dans l’histoire l’invention du masque à cils, tandis que les créateurs Mary Quant et André Courrèges contestent la création de la mini-jupe. Et tout comme la mini-jupe était déjà dans les rues lorsque les deux designers l’ont lancée à la vente, le mascara était également connu des femmes dans l’histoire ancienne.

Dans les années 1800, à l’époque victorienne, les femmes peignaient déjà leurs cils avec des cendres dans l’espoir d’être choisies comme muse d’un quelconque peintre. Il existe également des documents datant de 1500 qui parlent d’un mélange utilisé par les femmes, fabriqué à partir de coquilles de noix et servant à teindre les cils. Il y a encore ceux qui parient sur Cléopâtre et sa prétendue vanité de créatrice de mascara et d’ombre, puisqu’elle a teint non seulement ses cils, mais aussi ses yeux avec de la poussière de khol.

Il est historiquement prouvé que, depuis l’Antiquité, les femmes ont compris le pouvoir de transformation du regard à travers des cils longs et volumineux. Cela n’a pas changé, ce qui a changé, c’est l’infinie diversité des formules de masques pour les cils et les brosses à appliquer. Il y a tant de variété entre un coup de pinceau et un autre que de nombreuses erreurs sont commises et le potentiel du produit est minimisé.

Voici les erreurs les plus courantes lors de l’application du masque à cils :

1. Passez un mascara brun plus clair que les cheveux, ou plus rougeâtre

Une grosse erreur consiste à passer un mascara brun quand on n’en a pas besoin. Les blondes peuvent utiliser du mascara marron dans la vie de tous les jours, mais sachant quel marron fonctionne, il vaut mieux parfois utiliser du gris. Pour les marques plus marquées, les blondes et les rousses peuvent même utiliser du noir”.

2. Surcharge avec le mauvais type de mascara

Chaque type de cil a son mascara idéal en fonction du volume, de la longueur et de l’effet que vous voulez donner. “Il y a beaucoup de gens qui passent trop de temps ou qui ne savent pas comment choisir la brosse (la brosse influence beaucoup !) et qui laissent les cils comme s’ils étaient des “jambes de mouche”. Mauvais effet”. Je ne comprends pas la nécessité de passer des couches de masque sans fin. Si vous voulez quelque chose de dramatique, utilisez de faux cils.

3. Laissez des petites boules aux extrémités

L’idée du mascara est de lever les yeux relativement doucement. Les petites boules à la pointe du cil ne sont pas élégantes.

4. Le sur-collage des fils

C’est aussi souvent un problème de choix de la brosse, ou de la manière de passer. Si, même en essayant de passer légèrement le masque sur les cils et en attendant de sécher entre les couches, il reste collé, vérifiez la date d’expiration et/ou changez de produit.

5. Essayez de déchiqueter les fils avec du silicone

L’astuce fonctionne même, mais elle est dangereuse : Aucun produit qui n’est pas spécifique à la zone des yeux ne doit être passé près des yeux, il peut être dangereux.

6. Appliquez le mascara sur votre paupière en passant ou en clignotant

Pour éviter cela, mettez un mouchoir derrière vos cils, ce peut être un morceau de papier toilette plié. Cela évite également de gâcher l’ombre et de devoir refaire tout le maquillage.

7. Ne pas utiliser de curvex

Le curvex lui-même a le pouvoir de lever votre regard, ne sautez pas cette étape. Un conseil utile pour les professionnels afin d’améliorer l’effet de l’instrument est de le chauffer un peu avec le séchoir et d’appuyer ensuite sur les fils.

8. Utiliser curvex après le mascara

Celui qui l’a fait sait ce qui se passe, les cils se collent les uns aux autres et peuvent prendre une courbure exagérée et non naturelle. Le curvex doit venir avant le mascara.

9. Créer un angle avec curvex

Après avoir traversé la courbe, les cils doivent être arrondis. S’ils ont plutôt la forme d’un pli, vous faites quelque chose de mal ! Choisissez la bonne position pour la courbex, ne la serrez pas trop et pas trop longtemps.

10. Utilisation du mascara périmé

En plus de ne pas avoir le même effet qu’un nouveau mascara, les produits anciens ou périmés peuvent causer des dommages aux yeux. En plus d’irriter les yeux, si vous laissez le mascara vieillir, il sent, en fait les produits cosmétiques sont fabriqués de manière à puer pour avertir que la date d’expiration est dépassée.

11) “Vieillir” le mascara

Il est très courant pour les femmes de faire un mouvement de “va-et-vient” avec la brosse à mascara à l’intérieur du tube. Le produit dure environ 6 mois, en faisant cela vous mettez de l’air dans le tube, ce qui fera sécher le produit beaucoup plus rapidement. Le nouveau masque est vraiment très liquide, si vous n’aimez pas cet effet, l’idéal est d’utiliser l’ancienne brosse dans le nouveau masque jusqu’à ce qu’elle soit au point que vous aimez.

12. Ne passez pas de mascara sur les faux cils

C’est une erreur, car l’effet des faux cils serait plus naturel avec le masque. Les faux cils doivent être proportionnels à l’œil. Celui qui la met doit savoir où elle commence et où elle se termine, elle doit être ajustée et peut être coupée. Une couche de mascara sur les faux-cils est essentielle pour qu’ils “fusionnent” avec vos cils naturels et que le résultat ne soit pas trop artificiel.

13. Faire le mauvais choix

Pas seulement dans les points, pas seulement du haut vers le bas. Je passe toujours sur le dessus des cils une fois, pour couvrir les résidus d’ombre tombés, puis je pars de la racine. À la racine, je zigzague avec le pinceau, pour donner plus de volume.

14. Peigner les cils dans le mauvais sens

À moins que la proposition ne soit artistique ou festive, fabriquer des cils de poupée ou les peigner dans le sens inverse de la naissance des fils n’est pas une bonne idée. Je suis pour l’essentiel : les fils qui vont dans leur direction naturelle. S’ils sont de travers, nous nous arrangerons pour qu’il ait la “direction naturelle” qu’il devrait avoir.

15. Mettre de la poudre

Ce vieux truc n’est pas aussi bon qu’il n’y paraît. La poudre pour le visage, comme son nom l’indique, est pour le visage, si vous voulez des cils plus épais, attendez de sécher et passez une autre couche de mascara

16. Ne pas utiliser de mascara

Personne n’est obligé de se maquiller tous les jours, mais  un maquillage sans mascara est comme une œuvre d’art sans cadre.