Même si garder le tempo est essentiel pour travailler son rythme à la batterie, il est important de bien coordonner ses mouvements. Voici les conseils qui vous aideront à solidifier votre sens du rythme !

La composition d’une batterie

 

Le batterie se compose d’une caisse claire, un élément essentiel pour le rythme de la batterie. La caisse claire est l’élément situé entre les jambes du batteur. La caisse produit un son aigu et reste incontournable pour les mélodies rock et reggae. Les toms sont situés au-dessus de la caisse et existent sous trois catégories, du plus aigu au plus grave : le tom aigu, le tom médium et le tom basse. La grosse caisse sert à marquer les temps forts du rythme. Pour augmenter le rythme d’une grosse caisse, les batteurs utilisent en général une pédale double. Les deux disques en métal s’appellent le charleston, ils peuvent être actionnés par la pédale.

Comment définit-on un bon rythme ?

 

La plupart des morceaux de musique ont un rythme de tambour. La recette d’un bon morceau passe par un bon rythme avec un swing régulier et répétitif. Par exemple, le rock se compose d’une symétrie basse avec la grosse caisse et haute avec la batterie. Dans une bonne mélodie, le fameux « tchak » de batterie se place sur les temps 2 et 4.

La structure des morceaux

 

La structure des morceaux de musique est souvent identique. Une introduction avec une strophe, le rythme principal, Un pré-chœur (x2), un refrain avec une variation du groove principal, un pont musical avec un nouveau groove, un pré-choeur, un refrain avec une variation du groove principal et une fin. La durée d’un morceau est d’environ 4 minutes et le rythme est en 4/4. Les parties comme les strophes, les pré-chœurs et les chœurs sont de 8 mesures contrairement au pont musical et à la fin qui sont plus longues.

Quant à la batterie, il faudra faire attention à plusieurs choses :

Chaque partie principale se compose d’un groove à savoir les couplets et les refrains. Les parties de la chanson à mettre en valeur (refrains) doivent être rapidement définies. Définissez également les pauses d’un morceau. Le groove doit être adapté à d’autres instruments : la grosse caisse et la caisse claire peuvent être synchronisées avec la basse. Les passages comprenant des paroles peuvent être marqués avec la cymbale dans la main droite.

Quels sont les différences entre les genres musicaux ?

 

Les genres musicaux sont tous différents et nécessitent des bases solides pour écrire une chanson. Un genre musical a ses propres caractéristiques pour tous les instruments de musique et surtout pour la batterie. Si par exemple, vous souhaitez vous lancer dans l’écriture d’une musique de rock, vous devez travailler un rythme binaire. Privilégiez un rythme ternaire et des triplés pour le jazz et plus de groove pour le blues.

Composer un morceau de batterie

 

Avoir des connaissances en solfège rythmique est un vrai plus pour composer un morceau de batterie. Si vous êtes en apprentissage, votre professeur de batterie vous apprendra à bien lire une partition de batterie et à écrire une composition. Vous pouvez aussi composer vos idées à l’aide d’une tablature qui vous aidera à schématiser les parties d’un instrument et le rythme grâce à différents éléments.

Jouez votre composition de batterie

 

La composition d’un morceau de musique étant une démarche très personnelle, la chanson sera jouée en public, il est donc intéressant de faire entendre votre composition (à vos amis, votre famille) pour avoir un avis extérieur. Commencez par jouer devant un public expert par exemple, votre professeur de batterie, un élève de solfège, un batteur expérimenté ou un musicien ayant une autre formation musicale. Souvent, les critiques servent à être constructives pour améliorer son travail. Il ne s’agit pas de détruire la capacité créative d’autrui mais plutôt de faire progresser et mûrir le musicien. Un batteur plus expérimenté peut apporter d’autres conseils, tels que des arrangements rythmiques, inverser un air tom pour un tom de base ou introduire différents sons, comme des cross-sticks ou des rimshots (technique consistant à taper le cercle de la caisse claire en même temps que la peau pour obtenir un son plus clair). Le rimshot est souvent confondu avec le cross-stick, une technique qui consiste à utiliser les baguettes contre la peau pour étouffer le son et faire diminuer la résonance. N’hésitez pas à faire écouter votre morceau à un grand public pour évaluer votre rythme. Plus vous travaillerez vos compositions en prenant en compte les critiques constructives de votre entourage et plus vous pourrez progresser tout en diminuant le stress.